Envie de participer ?

Article de presse paru dans le JSL du 13 octobre 2021 :

Maxime Fleurieau veut porter haut les couleurs de la Pétanque parodienne

Premier joueur du département sélectionné en équipe de France jeunes à l'occasion des mondiaux depuis très longtemps, le jene licencié de la Pétanque parodienne, Maxime Fleurieau, est bien décidé à briller en Espagne. De quoi rendre fiers tous les gens qui croient en lui.

"Maxime, c’est un joueur ultra-complet. Chez nous, il a débuté tout gamin et comme tout gosse, il a voulu devenir rapidement tireur. Mais il a une réelle facilité à envoyer les boules. En sélection, en raison d’une erreur du CD71, ils l’ont pris comme pointeur mais il gagnait tous les concours de tirs et c’était le seul pointeur qui ne ratait pas une boule au tir ». Didier Gagne, le président de la Pétanque Parodienne, ne tarit pas d’éloges sur son jeune phénomène, Maxime Fleuriau, 16 ans le 7 décembre prochain.

Champion de Bourgogne triplettes en titre, doublé d’une superbe participation aux quarts de finale du championnat de France triplettes, Maxime, qui officiera en tant que milieu aux prochains mondiaux, n’affiche qu’une seule ambition. Aider son pays à décrocher le titre mondial dont il est le tenant et tenter de briller parmi toutes les étoiles venues du monde entier. « Comme dans la pétanque, je veux aller le plus loin possible » avoue le Parodien, qui se destine au métier de mécanicien auto dans l’avenir.

Imiter Roig-Pons

«Max, tous les ans, il a décroché des titres départmentaux, reprend Didier Gagne, le président parodien. Il est licencié au club depuis bientôt 6 ans, c'est un pur produit de la Pétanque Parodienne" affirme-t-il.

Assurément, il s'agit là d'un sacré coup de projecteur sur l'école de pétanque du club parodien. Une sélection d'un jeune joueur du département pour les championnats du monde, nul n'a souvenir d'un nom. "Verzeaux a été en équipe de France jeunes mais c'était aux championnats d'Europe, sinon, Dominique Roig-Pons (ndlr : Dijonnais) doit être le dernier de la région" avance Didier Gagne.

En effet, le Dijonnais Dominique Roig-Pons, 49 ans, est devenu en 1989 champion du monde juniors. Souhaitons le même destin au jeune Maxime Fleurieau, dont le bras à n'en pas douter, touchera son but du 13 au 15 novembre prochains à Santa Susanna (Espagne).

"Nous serons en Espagne à ses côtés pour le soutenir, indique Didier Gagne. Nous allons tout mettre en place pour" conclut le papa de Cyril, un tireur bien connu en Saône-et-Loire.

Salvatore BARLETTA

Max%281%29.jpg

Le jeune Maxime Fleurieau a gagné sa place en équipe de France dont il défendra les couleurs au mondial espagnol grâce à de bons résultas dans les différents stages et Nationaux effectués en 2020 et cette année. (photo JSL /Maryvonne BIDAULT (CLP)


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.